Montignac, PL, GP, IG… le lexique pour tout décripter

Voici quelques définitions/explications qui vous permettront de mieux comprendre à quoi correspondent mes recettes, mais aussi à quoi je fais allusion dans mes présentations.

N’hésitez pas à me faire savoir si vous souhaitez que j’aille plus loin dans les explications ou si il manque des termes.

Bonne découverte !

Mes livres de chevet !
Mes livres de chevet !

Méthode Montignac
Il s’agit d’une méthode alimentaire basée sur les indices glycémiques des aliments. Elle a était mise en place par Michel Montignac en 1986.

Sa méthode se compose en deux phases. Le fil rouge : ne manger que des aliments qui ont un indice glycémique de 50 maximum (voir tableau des indices glycémiques par aliment). Du coup, on bannit les produits industriels ou à base de farines ou sucres raffinés pour privilégier des repas faits maison réalisés avec pâtes complètes, sucres non raffinés, légumineuses, etc. Autre élément non négligeable, il n’est préconisé qu’un produit laitier issu de la vache par jour. En effet, le lait de vache produit également des pics d’insuline et favoriserait donc le stockage des graisses.
Site officiel ici.

-Phase 1-
C’est la phase dite d’amaigrissement.
Ici, les repas sont répartis en 2 classifications : les repas GP (qui sont devenus les repas M Glucide dans les derniers ouvrages) et les repas PL (dit les repas M Gourmand dans les nouveaux ouvrages).

Repas GP ou M Glucide
Il s’agit du petit-déjeuner et du dîner.
Ces repas sont composés d’aliments dont l’IG le plus élevé est 50 + protéines maigres + aucune matière grasse (1 càs soupe d’huile végétale).

Repas PL ou M Gourmand
Déjeuner + petit-déjeuner 1 ou 2 fois par semaine.
Ces repas se composent d’aliments dont l’indice glycémique est inférieur ou égal à 35.
Ici, on mange les protéines en quantité normale ainsi que les lipides (assaisonnement, sauce, jus de cuisson, vinaigrette…)

Dans tous les cas, on mange jusqu’à satiété et on évite les aliments ou plats gras comme les fritures, charcuteries, etc. Il faut que cela reste exceptionnel, comme cela devrait toujours l’être.

-Phase 2-
C’est la phase de stabilisation.
L’idée est d’équilibrer ces repas en faisant attention uniquement aux indices glycémiques et plus au type d’aliment (glucide, protéine ou lipide). Il faut absolument que l’élévation moyenne de la glycémie de son repas soit au maximum à 50.

Ici, on peut donc introduire des aliments qui ont un IG de plus de 50, mais il faut absolument les associer à des aliments qui ont un IG faible pour que le pic d’insuline ne se fasse pas. L’idée, c’est tout de même de manger le plus sainement et le plus équilibré possible avec quelques repas de « fête ».

C’est cette méthode qui m’a fait prendre conscience de l’impact des indices glycémiques sur la perte de poids. Après, pour être sincère, elle est assez délicate à mettre 100% en place lorsqu’on est en famille. Et comme j’en avais assez de faire plusieurs plats par repas (pour mon mari + pour moi), j’ai décidé de garder le principe d’IG bas, mais d’adapter la méthode pour me faciliter la vie mais continuer à perdre du poids. En fait, je suis les principes de la phase 2, mais moi j’appelle ça les plats équilibres. Et cela fonctionne très bien ! Sans frustration et avec perte de masse graisseuse à la clé !

Recette GP
Comme son nom l’indique, il s’agit des recettes qui sont adaptées aux repas GP ou M Glucide de la méthode Montignac. Elles sont donc adaptées aux personnes qui sont en phase 1 de la méthode, mais également pour tous ceux qui souhaitent des repas sains et équilibrés.

Même si je ne suis plus la méthode à la lettre, je tenais à partager mes recettes sous cette appellation afin que ceux qui la suivent trouvent leur bonheur facilement.

Recette PL
Il s’agit des recettes adaptées aux repas PL ou M Gourmand de la méthode Montignac. À la base, elles sont à destinations des personnes qui suivent la phase 1, mais tout un chacun peut les réaliser dans le cadre de repas sains et équilibrés.

Recette équilibre
C’est une recette qui n’entre pas dans la famille PL ou GP mais qui est tout de même une recette saine et qui n’empêche pas la perte de poids si manger en quantité raisonnable. C’est dans cette catégorie que vous trouverez toutes les recettes que je réalise au quotidien pour ma famille et moi-même.

C’est July et son blog « Les bentos de Juy » qui m’inspire le plus pour les recettes dites « équilibres ». http://lesbentosdejuly.over-blog.com/

Recette gourmande
Là, tout est dans le nom ! Ici, pas d’IG bas ou d’équilibre. Ici, on se fait plaisir sans rien compter. Mais attention, si vous voulez perdre du poids, ce sont des recettes à réaliser

Recette IG bas
IG bas = indice glycémique bas
Ce sont toutes les recettes (toutes méthodes ou provenance confondues) qui sont réalisées à partir d’aliments dont l’élévation moyenne de la glycémie, obtenue après réalisation de la recette, est inférieure ou égale à 50.

Ce sont les recettes gourmandes, saines et équilibrées évitent les pics de glycémies et donc, pas de stockage de graisse dans le corps. Je vous prépare un post qui vous expliquera plus en détail le rapport entre indice glycémique, pic d’insuline et stockage de graisse. Vous allez voir, c’est vraiment intéressant !

C’est donc ce type de recettes que je réalise le plus souvent. Je me fais plaisir, je mange à ma faim, sainement et je perds du poids petit à petit, durablement ! Et ma famille en profite. Tout le monde est content !

Quelques blogs que j’apprécie et sur lesquels vous retrouverez des recettes IG bas :
http://aidedegilda.blogspot.fr/
http://www.fromageoudessert-dessert.com/
http://abcvosig.blogspot.fr/
Et mon gros coup de cœur ! http://megalowfood.com/

J’espère que ce lexique vous aidera à y voir plus clair.

N’hésitez pas si vous avez des questions, je suis là pour vous.

Rendez-vous sur Hellocoton !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *